Journaliste – The Zimbabwe Daily

Kinshasa, RDC – Les réglementations actuelles de verrouillage de COVID-19 au Rwanda causent beaucoup de problèmes à de nombreuses personnes en République démocratique du Congo (RDC).

De nombreux résidents de la RDC dépendent des importations de nourriture de l’Ouganda et du Rwanda, mais en raison des réglementations plus strictes de verrouillage COVID-19 imposées par le gouvernement rwandais, il est maintenant difficile pour les camions de nourriture de se déplacer de l’Ouganda et du Rwanda en RDC.

Il y a également eu une autre augmentation exponentielle des prix des marchandises en raison de facteurs logistiques.

La RDC dépense plus de 1,5 milliard de dollars américains en importations alimentaires, mais selon l’Agence nationale pour la promotion des investissements, les sols fertiles abondants du pays, le climat tropical entre autres devraient lui permettre de nourrir deux milliards de personnes grâce à l’agriculture intensive.

“Pourquoi un pays comme la RDC devrait-il être troublé par l’importation de nourriture alors qu’il a les ressources nécessaires pour bien nourrir sa population à bas prix”, a déclaré Alain Kikandi Kiuma, doyen de la faculté d’économie et de gestion de l’Université de Goma.

D’autres pandémies comme Ebola et la rougeole ont freiné les progrès en matière de stabilité économique, les insurrections aggravant également la situation